FAQ

Q : L’irrigation du colon peut-elle remplacer la purge ?

R : Non car la purge a pour effet de vider les 2 intestins (le grêle et le colon) alors que l’irrigation du colon comme son nom l’indique ne vide que le colon. La prise de la purge avant l’irrigation permet de faire un grand nettoyage du colon en une seule séance.

Q : Quel est le meilleur moment durant la cure pour faire une irrigation du colon ?

R : Le plus tôt est le mieux pour libérer le ventre (et la tête de façon indirecte), mais il faut aussi être suffisamment décontracté pour que le travail soit plus facile et plus efficace.

Q : Doit-on continuer à prendre des compléments alimentaires ou des vitamines durant le jeûne. ?

R : Non en naturopathie nous considérons cette cure de jeûne ou mono diète comme une cure de désintoxication qui vise à ouvrir toutes les portes de sortie du corps pour un « grand nettoyage ». Il est donc préférable de reprendre les compléments alimentaires durant la semaine qui précède le jeûne si on est très fatigué ou dévitalisé, ou la semaine qui, suit en cure de revitalisation, associé à des graines germées.

Q : Qu’en est-il des traitements pour la thyroïde lors d’un jeûne ?

R : Seul votre médecin peut vous indiquer ce que vous devez faire avec votre traitement

Q : Pourrai-je conduire après le jeûne pour rentrer chez moi ?

R : il n’y a aucun problème, vous ne repartirez qu’après deux repas de reprise alimentaire, vous aurez donc suffisamment ingéré de glucose pour pouvoir conduire avec toute l’énergie et la vigilance nécessaire.

Q : Peut-on jeûner et arrêter de fumer en même temps ?

 : Il est tout à fait envisageable de décider d’arrêter de fumer lors d’un jeûne en groupe. Si vous vous en sentez capable, c’est en effet le bon moment pour cesser l’alimentation et la cigarette. L’effet de manque n’est pas doublé comme on pourrait le craindre, c’est plutôt comme si la non alimentation masquait l’envie de fumer. Au sein d’un groupe de jeûneurs tout le monde vit un manque à un certain niveau et chacun aide l’autre aussi.

Q : Pourquoi doit on jeûner ? Le jeûne est il souhaitable pour toute personne ?

R : Du fait de l’abondance de nourriture, du stress qui est présent pour beaucoup de personnes il est salutaire de jeûner en vue de garder la santé ou de la retrouver.
En effet aujourd’hui la vie moderne est source d’agressions et surcharge le corps en toxine. La mauvaise qualité des aliments : le manque de fraîcheur, les traitements utilisés pour les faire pousser, les aliments provenant de pays aux saisons inversées, les fruits et légumes cueillis avant maturité… les conserves (aliments morts)… tout cela entraînent des déséquilibres, des carences et bien entendu de la toxémie.
Il faut de plus tenir compte de la mauvaise association alimentaire (du fait d’une alimentation rapide, souvent des sandwichs ou des fast-food pris à la va vite sur le lieu de travail) qui entraîne des déséquilibres dans l’organisme.
Dans notre corps nous avons en permanence des toxines résiduelles aussi afin de permettre aux organes excréteurs (reins foie poumons, peau) de se rénover il est possible de jeûner pour permettre l’élimination des toxines et ainsi permettre à ces organes de retrouver leur plein potentiel.
Un jeûne peut améliorer la santé mais ce n’est cependant pas une panacée, encore faut il accepter de remettre en cause sa façon de vivre pour ne pas retomber dans les excès qui vont refaire apparaître des troubles.

Toute personne quel que soit son état pondéral (normal, maigre, obèse) peut jeûner pour obtenir une meilleure santé mais toutefois chacun des jeûnes doit être conduit avec prudence et discernement.
Le jeûne peut convenir à une majorité de personnes.
Chez une personne de poids normal et de santé normale le jeûne va permettre de parfaire la santé.
Il faudra toutefois faire attention au poids du jeûneur pour rester autour d’un poids de sécurité et de forces vitales suffisantes.

Q : Par rapport à quels critères pouvez vous déterminer la meilleure époque pour jeûner ?

R : Il est judicieux de jeûner dés qu’il y a trop de toxémie donc à m’importe quel moment et surtout dès que l’on en ressent le besoin.
Toutefois il serait plus juste de jeûner au printemps ou à l’automne.
Au printemps car si l’on veut poursuivre le jeûne, il fera plus chaud et à cette époque là le chauffage n’est pas indispensable. En plus l’hiver l’alimentation étant plus riche, et l’activité normalement plus réduite le jeûne post hivernal est plus propice pour nettoyer l’organisme avant les chaleurs de l’été.
L’automne est également propice au jeûne, la chaleur extérieure manquante peut-être compensée par un bon feu de cheminée !
En hiver un excès de froid peut constituer un handicap au bon déroulement d’un jeûne, car le froid est source de stress pour l’organisme.
Il en va de même pour l’été ou la température extérieure trop chaude peut ralentir l’élimination au niveau pulmonaire.
Mais il est aussi important de faire un jeûne lorsque l’on s’y sent prêt, lorsque le corps appelle et crie au secours !

Q : Les maigres peuvent ils jeûner ? Quels résultats peuvent ils escompter ?

R : A condition d’avoir quand même suffisamment de vitalité une personne maigre peut envisager un jeûne hydrique court ou une mono diète. En effet elle va rénover ses capacités digestives et assimilatrices et pourra ainsi retrouver ultérieurement son poids normal.
La toxémie en diminuant va permettre la rénovation des organes ou fonctions en cause.
Dans le cas de personne maigre, frileuse ou fatiguée il sera préférable de pratiquer une cure d’alimentation légère type cure détox.

Q : Peut on faire jeûner les enfants, les ados, les personnes âgées, les femmes enceintes ? Quelles précautions faut il adopter ?

R : Les enfants possédant une forte vitalité ont des crises fortes lorsque la toxémie s’installe en eux. Comme ils sont en période de croissance, une simple diète s’avère suffisante.

Les adolescents étant souvent en pleine turbulence et encore en croissance, les restrictions alimentaires ne sont pas les plus opportunes.

Une personne âgée peut jeûner à condition de le faire entouré et dans une institution compétente. Ces personnes doivent posséder une réserve pondérale suffisante et respecter le jeûne par paliers alimentaires afin d’éviter des crises curatives trop violentes.
On observe souvent alors un certain rajeunissement.

Chez la femme enceinte le jeûne est absolument contrindiqué. Il serait par contre opportun de faire un jeûne avant de concevoir un bébé afin de préparer au mieux le corps et l’organisme à la venue d’un petit être. Le jeûne permettant une fonte des graisses et une élimination des toxines qui y étaient stockées, la future maman pourra ensuite refaire ses réserves de graisse « bio » pour l’allaitement du futur bébé.
Le jeûne préconceptionnel du futur papa lui apportera aussi une plus grande vitalité et fertilité.

À lire aussi dans + d’infos...

  • Jeûner avant Compostelle

    Vous avez le projet de marcher sur le chemin de St Jacques de Compostelle et vous avez envie d'être en forme et de profiter pleinement de votre (...)

    Lire la suite

  • Cure de Détox ou régimes ?

    À notre avis il vaut mieux rechercher une alimentation équilibrée complétée d'exercices physiques réguliers et doux, plutôt que de faire des régimes (...)

    Lire la suite

  • Jeûne et cigarette

    Lorsque quelqu'un arrive à l'Amandier et nous parle de sa « cigarette » nous lui posons alors la question suivante : « Quel est votre désir profond : (...)

    Lire la suite

  • Jeûne et grossesse

    Michel Odent Docteur en médecine et gynécologue obstétricien, pionnier de l'accouchement dans l'eau, s'est intéressé aux problèmes de conception des (...)

    Lire la suite

  • Jeûne et perte de poids

    On nous demande souvent quelle perte de poids on peut attendre d'une cure comme les nôtres. Il faut compter pour une diète de 6 jours un (...)

    Lire la suite

  • La cure de raisin

    La cure de raisin ou cure uvale d'automne C'est une cure de nettoyage de tout l'organisme, basée sur le raisin. Il s'agit de ne consommer que du (...)

    Lire la suite

  • FAQ

    Q : L'irrigation du colon peut-elle remplacer la purge ? R : Non car la purge a pour effet de vider les 2 intestins (le grêle et le colon) alors (...)

    Lire la suite

  • Avez-vous besoin d’une cure ?

    Test 1 Evaluez vos connaissances en nutrition saine Test 2 Vos habitudes alimentaires Test 3 Pour les pros de l'alimentation (...)

    Lire la suite

  • La naturopathie

    La naturopathie holistique ou l'art de « soigner » sa santé N'importe qui s'occupe de ses maladies, le Sage soigne sa santé. Qu'est ce que la (...)

    Lire la suite

  • Les monodiètes

    LES MONODIETES, LE JEUNE ET LEURS BIENFAITS (article publié dans Bio Contact de septembre 2002) L'automne approchant, il nous semble intéressant (...)

    Lire la suite

  • Le jeûne

    Jeûne et randonnée pour un mieux être physique et psychique De nos jours de plus en plus de personnes sont en recherche d'un mieux être physique et (...)

    Lire la suite